Imprimer cette page

Quelques faits et chiffres à la fin 2013

27 Déc 2013
Écrit par 
Lu 1371 fois

Quelques faits et chiffres à la fin 2013

A la baisse, François Hollande,

battant tous les records historiques d’impopularité pour un président, termine l’année 2013 à 21 % de français lui accordant sa confiance soit une perte de 14 points en un an. (Selon TNS Sofres)

A la baisse, les dépenses de l’Etat

- 9 milliards, à la baisse les taxes et les prélèvements sur les entreprises, aux oubliettes le projet de taxe sur les bénéfices (Taxe sur l’Excédent Brut d’Exploitation), suspension sine die de l’écotaxe, le tout assurant une baisse du coût du travail de 10 milliards sur l’exercice 2014 par le biais notamment du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE)

A la hausse, les impôts collectés

+ 3 milliards d’euro, la TVA + 6 milliards et le chômage des seniors (personnes de plus de 50 ans) + 11,7 % ainsi que le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité pour atteindre 3 555 200.

A la hausse, le CAC 40

principal indice de la Bourse de Paris, a clôturé le 30 décembre avec une progression de + 17 % sur les douze derniers mois. La hausse est la règle pour toutes les places boursières : Francfort + 25 %, Londres +14 % , les indices de la place de New York affichent + 25 % pour le Dow Jones et + 35 % pour le Nasdaq, enfin le Nikkei atteint à Tokyo + 57 %.

A la hausse, les profits des multinationales.

Les bénéfices des entreprises nord-américaines ont, selon le département du commerce, dépassé les 11 % du PIB des Etats Unis, soit le niveau le plus haut depuis 1947. Ces résultats record expliquent le regain des activités boursières et la multiplication des fusions/acquisitions.

A la hausse, les taux d’intérêts américains

à 10 ans ont talonné les 3%, les taux européens ont franchi les 2,5 %. Les conséquences vont être d’une part un renchérissement des dettes des Etats (la charge de la dette en France a atteint en 2013, 47 milliards d’euros), et d’autre part la diminution de l’intervention de la Banque Fédérale américain sur les marchés. Depuis le début de la crise, la FED rachète tous les mois pour 85 milliards de dollars d’actifs (emprunts d’Etats et titres hypothécaires). A partir de janvier, la Fed a annoncé qu’elle n’achèterait plus que 75 milliards d’actifs au lieu de 85.

2013 : année des records !

  • Record de la spéculation !
  • Record de l’augmentation de la pauvreté dans le monde !
  • Record pour les milliardaires : la fortune des 300 personnes les plus riches du monde a augmenté en 2013 de 524 milliards de dollars pour atteindre 3 700 milliards de dollars .